La gale sarcoptique chez le chien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La gale sarcoptique chez le chien

Message  Admin le Ven 31 Juil - 18:42

De nombreuses infestations parasitaires peuvent être responsables de l'apparition de troubles cutanés chez le chien. Parmi elles, les plus fréquentes sont la démodécie et la gale sarcoptique.



DEFINITION :
La gale sarcoptique est une infestation de la peau du chien par un acarien parasite. Elle est responsable de l'apparition d'un prurit (c'est à dire de démangeaisons) très important.

LE PARASITE :
Il s'agit d'acariens microscopiques qui se localisent dans la peau. Les adultes mesurent entre 0,2 et 0,4 micromètres, sont de forme ovale et possèdent quatre paires de pattes courtes. Ils sont aisément reconnaissables au microscope.

LA DERMATOSE :
Les acariens se distribuent préférentiellement au niveau des zones sans poil et à peau fine. Ils colonisent donc d'abord les pavillons auriculaires, la zone cutanée au dessus des plis des coudes, des jarrets et des parties ventrales de l'abdomen et du thorax.

Si elle n'est pas traitée, la maladie peut s'étendre à tout le corps en épargnant cependant le plus souvent la ligne du dos. Il s'agit classiquement d'une dermatose ventrale.

Les principaux signes cliniques sont le prurit, souvent très important et une alopécie (chute de poils), secondaires aux mordillements, au grattage et au léchage.

Les boutons de gale sont souvent présents mais masqués par les lésions de grattage. Il s'agit de petites élevures cutanées caractéristiques, rouges et fermes, le plus souvent surmontées d'une petite croûte. Ces lésions représentent le point d'entrée du parasite dans la peau.

Classiquement, si on frotte le bord libre de l'oreille d'un chien galeux, on déclenche un réflexe otopodal, c'est à dire un mouvement de grattage du membre postérieur correspondant. Le diagnostic se fait par l'observation de parasites au microscope après raclage de la peau d'une zone atteinte.

TRAITEMENT :
Tous les chiens sauf les Colley, les Shetland, les Bobtail et leurs croisés peuvent être traités par injection. Un traitement symptomatique peut être associé, notamment des shampooings et des réhydratants antiséborrhéiques et calmants. Ceux-ci améliorent l'état du pelage et restaurent un bon équilibre cutané.

Il faut couper les poils, faire un shampooing antiséborrhéique pour éliminer les squames et les croûtes puis appliquer un acaricide topique. Cette application doit être très soigneuse et rigoureuse : il faut traiter chaque partie du corps, "du bout du nez au bout de la queue". Il faut frotter énergiquement avec une brosse pour faciliter la pénétration de l'acaricide et bien insister sur les zones périorbitaires et les pavillons auriculaires, où les parasites sont nombreux. Ce traitement doit être répété plusieurs fois (en moyenne 10 fois à trois jours d'intervalle) et en tout état de cause devra être prolongé après la guérison clinique.

--> Il est à noter qu'une exacerbation du prurit peut exister dans les premiers jours suivant l'instauration du traitement quel qu'il soit. Cette augmentation des démangeaisons est due à la mort des parasites qui libèrent dans la peau de nombreuses substances allergisantes.

Le traitement des humains n'est pas nécessaire, car les parasites du chien ne peuvent pas survivre dans la peau de l'homme.


_________________
... la route sur laquelle on chemine doit être celle de son coeur ...
avatar
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 10909
Age : 56
Localisation : Dunkerque (Nord) - France
Emploi/loisirs : auxiliaire vétérinaire
Date d'inscription : 29/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://caninursing.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum