L'arthrose féline

Aller en bas

L'arthrose féline Empty L'arthrose féline

Message  Admin le Sam 3 Oct - 18:47

Comme le chien, le chat n'est pas à l'abri de lésions d'arthrose. Cette affection douloureuse et handicapante est encore peu connue et peu diagnostiquée dans cette espèce. Pourtant, elle est beaucoup plus fréquente qu'on ne le pense. Le chat exprime différemment sa douleur. C'est au propriétaire de détecter les premiers signes pour une prise en charge rapide.

L'arthrose féline Chat-arthrose

L'arthrose, c'est quoi ?
L'arthrose est une affection articulaire qui se caractérise par une destruction lente et progressive des cartilages articulaires.
Les lésions sont irréversibles, douloureuses et dominées par une inflammation. En raison de la douleur, un cercle vicieux se met en place : l'animal restreint ses mouvements (fonte musculaire), l'articulation étant moins sollicitée, le cartilage se fragilise et se dégénère, ce qui aggrave le processus.

Est-ce une maladie du vieil âge ?
Le point de départ de l'arthrose est un cartilage articulaire endommagé et ce, quel que soit l'âge du sujet. La lésion est due à des contraintes trop fortes sur le cartilage et une moins bonne résistance de ce dernier. Un traumatisme, une rupture d'un ligament, une entorse, une dysplasie, une fracture articulaire, une luxation et même une surcharge de poids peuvent entraîner rapidement un phénomène d'arthrose, chez les jeunes comme les moins jeunes.

Si l'arthrose est fréquente chez les seniors, elle n'est pas directement liée à l'âge mais à aux pressions et micro-traumatismes subis, tout au long de l'existence, par le cartilage qui vieillir et se fragilise.

Ainsi, l'arthrose ne doit pas être considérée comme un vieillissement "normal" des articulations. Elle est pathologique.

Le chat est-il moins affecté que le chien ?
Il l'est autant, sinon plus !! On estime que UN chien sur CINQ est "arthrosique" contre UN chat sur TROIS... Selon les statistiques, 90% des chats âgés de plus de 12 ans souffrent d'arthrose. Des chiffres étonnants quand on sait que l'arthrose est un motif rare de consultation chez le chat et que ce dernier peut vivre sans problème jusqu'à 19 ans !!

Pendant longtemps, l'arthrose du chat a été négligée tant par les vétérinaires que par les propriétaires, non par désintérêt mais tout simplement parce que les manifestations sont plus discrètes que chez le chien.

Quelles sont les articulations concernées ?
Chez le chat, ce sont en premier lie les coudes (à 55%), les genoux (25%) puis les hanches (17%) et enfin les vertèbres...

Quels sont les premiers signes chez le chat ?
Comparé au chien, le chat exprime peu et différemment la douleur. "Un chat arthrosique n'est pas un chat qui boîte." Plus que les problèmes locomoteurs, ce sont les modifications anormales de son comportement qui doivent alerter le propriétaire. Ont été décrites QUATRES "expressions félines" classiques de la douleur :

1) le chat "paresseux" : il passe son temps à dormir, joue moins, chasse moins et fait moins ses griffes. Il prend son temps pour monter un escalier...

2) le chat "raide" : il a du mal à sauter sur les genoux de son maître qui pense que son animal le "boude". Il hésite à descendre des meubles, à sauter. Il ne va plus dormir sur le lit : il est moins souple...

3) le chat "négligé" : son pelage est terne, des squames sont présents car,e en raison de la douleur, le chat ne se toilette plus. Un chat malpropre peut être un chat arthrosique : comme il a du mal à entrer dans son bac à litière, il fait ses besoins à côté...

4) le chat agressif : un chat malade s'isole, se cache, devient distant. Il est plus irritable et peur devenir agressif sans raison apparente...

Les conséquences d'une douleur chronique chez le chat sont une qualité de vie diminuée mais aussi une dégradation de sa relation avec son propriétaire. Ce dernier ne comprend pas les changements comportementaux ou les attribue simplement à la vieillesse et se désintéresse de son chat.

Comment le vétérinaire diagnostique l'arthrose chez le chat ?
En consultation, le vétérinaire recherche des signes d'arthrose en réalisant un examen orthopédique qui consiste à palper la musculature et les articulations, puis à manipuler ces dernières. Il peut compléter son examen pour une radiographie des articulations suspectes.

Existe-t-il des traitements chez le chat ?
Aujourd'hui, le chat peut profiter comme le chien d'une thérapeutique médicale efficace : administration d'AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) lors de crises douloureuses (poussées inflammatoires) ou au long terme lors de douleur chronique.

Le vétérinaire prescrit aussi des chondroprotecteurs (protecteurs du cartilage) qui ralentissent la destruction du cartilage et apportent des éléments pour sa régénération. Plus le traitement est précoce, plus il est efficace. C'est pourquoi une visite vétérinaire annuelle détaillée est conseillée pour tout chat âgé de plus de 8 ans.

Le traitement peut aussi consister à faire maigrir le chat si nécessaire pour diminuer les contraintes articulaires dues au poids, à mobiliser régulièrement les articulations par une exercice adapté au chat.

Extrait de la Dépêche ASV - mai 2009

_________________
... la route sur laquelle on chemine doit être celle de son coeur ...
Admin
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 10909
Age : 58
Localisation : Dunkerque (Nord) - France
Emploi/loisirs : auxiliaire vétérinaire
Date d'inscription : 29/05/2008

http://caninursing.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

L'arthrose féline Empty Re: L'arthrose féline

Message  Naty le Sam 3 Oct - 20:36

Merci pour les infos Béa.
Naty
Naty

Féminin Nombre de messages : 3440
Age : 43
Localisation : coudekerque-branche 59
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum